Article

Toujours plus haut et plus loin avec Nathaniel

Juste un livre - Le livre Mach 2 Tome 2 Tempète dans le viseur de Loraline Bradern

Titre du livre : Mach 2 Tome 2 Tempète dans le viseur

Auteur : Loraline Bradern

Résumé : En réunissant à nouveau Alexandra et Nathaniel, le Destin transforme ce qui ne devait être qu’une nuit de folie en une relation compliquée au goût d’interdit.

Leurs existences sont aux antipodes l’une de l’autre. Elle est craintive et a besoin de se sentir en sécurité, il ne peut vivre sans adrénaline.

Ils n’ont qu’une chose en commun : un métier exigeant qui est aussi une véritable passion.

Nathaniel a embarqué Alexandra en vacance de skis avec sa nièce dont il a la garde temporaire suite à l’accident qu’elles ont subies deux mois plus tôt.
Alexandra fait des cauchemars à propos des raisons du suicide du directeur de l’école primaire et cela là tourmente. Pour le moment leur relation est toujours platonique mais pour combien de temps ? Comment vont-ils cacher cela à leur petit chaperon si curieux.

Dans ce deuxième tome on retrouve tous les éléments on en apprend un peu plus sur le harcèlement subit par Alexandra plus jeune, le suicide du maître d’école et l’apparition d’un corbeau dans leur entourage jette un froid sur l’ambiance.
Je dois avouer qu’Alexandra m’a par moment exaspérer et son caractère incertain également, heureusement que Nathaniel est là pour l’empêcher de gâcher leur romance.
L’histoire est bien menée, on en apprend de plus en plus sur la carrière de Nathaniel et cela nous plonge peu à peu dans l’univers de l’armée de l’air.
Il y a des termes techniques mais il y a toujours une petite note en bas de page pour donner la signification. On imagine à peine les recherches approfondies qu’on dû nécessiter l’écriture de cette histoire. Bravo Loraline tu m’as transporté tout au long des pages et à la fin je n’avais qu’une envie pouvoir lire la suite. Le prochain tome sera le dernier tome de la série hélas.

Vous souhaitez lier l'article, vous pouvez copier l'adresse de l'article en

Article écrit le 08/11/2020, par Cécile

Commentaires

Poster un commentaire